La Manufacture Royale de Bains


Vue générale de la Manufacture de Bains-les-Bains, carte postale, vers 1900. (c) Municipalité de LVLB
Vue générale de la Manufacture de Bains-les-Bains, carte postale, vers 1900. (c) Municipalité de LVLB

La Manufacture Royale, plus importante ferblanterie du Royaume au XVIII° siècle

 

Le site est fortement marqué par la personnalité d'un grand capitaine d'industrie du XIX° siècle : le baron Joseph Falatieu.

 

Maitre de forge, Joseph Falatieu protégea son outil de travail. Maire de Bains, député en 1815, il présida le Conseil Général des Vosges et rencontre de grands destins européens comme Camille de Cavour, héraut de l'unité italienne !

 

Joseph Falatieu, visionnaire, savait certainement que cette ancienne métallurgie allait être bouleversée. Il tente alors différentes diversifications : le thermalisme avec le rachat progressif de la station thermale de Bains, dont héritera sa fille, la générale Vilatte.

 

Plus importante ferblanterie du Royaume au XVIII° siècle, la Manufacture Royale de Bains, industrie née du bois et de l’eau, que le baron Falatieu porta à son apogée, est l'un des sites industriels français les mieux préservés. L’homme le plus puissant des Vosges, était Seigneur en partie de Bains, Seigneurie acquise aux chanoinesses de Remiremont.

 

Dans la halle au charbon de la Manufacture, destinée au stockage du charbon de bois, on peut découvrir les expositions qui retracent l’histoire de la ferblanterie, grâce aux recherches de Chantal Starck, Remi Ritter et Anny Thouvenin....

Le parc aux arbres centenaires dont un hêtre tortillard, classé à l’UNESCO, les jardins en terrasses, la chapelle, le château et les bâtiments industriels.

Plusieurs prix et distinctions nationales du patrimoine ont été décernés à Martine et François Cornevaux qui font revivre la Manufacture Royale depuis plus d’une décennie.

 

 

Située dans la plaine des Vosges, à Bains-les-Bains, station thermale bénéficiant de 11 sources d’eau chaude déjà utilisées par les Romains , spécialiste des pathologies sensibles (cardiologie et rhumatismes), La Manufacture Royale, ferblanterie édifiée en 1733, est l’un des sites I.S.M.H de ce type, les mieux préservés de France.

 

 

Exemple de la puissance industrielle du royaume, elle était la plus importante ferblanterie du Royaume.

 

Ce fleuron de l’histoire de France serait tombé dans l’oubli, sans le descendant d’un des fondateurs de la Manufacture. Il est aujourd’hui la propriété de Martine et François Cornevaux, qui ont entrepris, pour sa sauvegarde, de l’ouvrir au tourisme.

 

La majorité des bâtiments furent construits entre 1733 et 1737 : le château, la Chapelle, les logements d’ouvriers puis durant la seconde moitié du XVIII....

 

La suite sur le site internet de la Manufacture Royale